Bébé avec un chapeau

Bonjour Bébé. Moi c’est Papa.

Publié le 3 juin 2019 par Lemiel

Votre enfant est enfin chez vous. Jeunes papas, l’heure est venue de prendre votre place ! Accepterez‐vous cette mission ?

Pas toujours évident de trouver sa place entre la maman et l’enfant. Pourtant votre mission, si vous l’acceptez, Monsieur Papa, est essentielle pour bâtir ce nouvel équilibre familial. Elle consiste à casser la relation fusionnelle entre maman et Bébé. Mission Impossible ? On vous prouve que non !

Première chose à faire, Agent Papa : mettez‐vous en relation avec les autorités compétentes. Elles vous permettront de profiter des 11 jours de congé paternité. Effectivement, c’est moins que certains de nos voisins européens. Mais peut‐être vous reste‐t‐il quelques jours de congés payés que vous pourrez judicieusement poser à la suite ? Cela vous permettra de soutenir la maman dans les premiers jours et d’entrer ensemble dans votre nouveau rôle de parents.

Papa et bébé endormis tête contre tête.

Il vous faut aussi établir la liaison avec votre contact. Votre bébé, quoi… Si votre compagne a choisi le biberon, répartissez‐vous les repas de votre tout‐petit. C’est une façon agréable de faire connaissance, en se regardant les yeux dans les yeux. Il tentera sans doute de vous faire passer des messages. Ce sera votre rôle de Super Papa de les décrypter.

Outre les repas, vous pouvez rencontrer votre contact à d’autres moments de la journée. De même, investissez‐vous dans les moments de changements de couches, d’habillage ou du bain de Bébé. Non seulement cela soulagera la maman mais en plus, ce sont autant d’occasions d’échanges entre Bébé et vous, de se découvrir par la vue, les mots mais aussi le toucher.

Un papa regardant dans les yeux son enfant souriant.

Agent Papa, souvenez‐vous : l’univers ne s’arrête pas aux portes de la maison ! Emmenez votre contact, euh pardon, Bébé, en balade. Dans son landau ou bien au chaud contre vous dans un porte‐bébé, faites‐lui découvrir son environnement, parlez‐lui de ce que vous voyez (sans non plus l’abreuver de paroles !). Faites‐lui partager ce que vous aimez : des lieux mais aussi des musiques et pourquoi pas des histoires… Il n’est jamais trop tôt pour aiguiser sa curiosité. Avec un peu de chances, peut‐être rencontrerez‐vous au square d’autres agents comme vous avec qui fraterniser !